18/06/2007

Les oiseaux urbains chantent plus haut et plus fort

Birds sing at a higher pitch in urban noise

 Hans Slabbekoorn et Margriet Peet

Nature|vol 424 | 17 July 2003  p. 268

 

 

Des travaux à Leyde (Pays-Bas) sur la Mésange charbonnière ont montré des amplitudes sonores variant de 42 à 63 décibels d’une zone résidentielle très calme à un quartier très bruyant près d’ un carrefour ou d’un aéroport.

Si on mesure la fréquence minimum du chant de chaque mâle, on note que les mâles des zones bruyantes ont une fréquence minimum moyenne supérieure (= moins grave) que ceux des zones calmes.

Est-ce un caractère génétique ? Les mésanges apprennent surtout leur chant par ce qu’ils entendent  dans leur environnement. Il est donc plus probable que les mâles aient appris à réduire l’amplitude de la fréquence de leur chant à l'écoute de leurs voisins.

En tout cas, cela montre - pour la première fois,semble-t-il - que l’environnement modifié par l’Homme peut modifier les signaux de communication chez les oiseaux. Cela peut provoquer des problèmes pour les espèces qui ne peuvent modifier leur vocalisation.

 

Cities Change the Songs of Birds

Hans Slabbekoornand Ardie den Boer-Visser

Current Biology 16, 2326–2331

 

Pour la Mésange charbonnière, les auteurs ont trouvé des chants plus courts et avec un rythme plus rapide ainsi qu’une quantité plus grande de chants atypiques en milieu urbain.

Sur 10 comparaisons entre ville et forêt environnante, de Londres à Prague et d’Amsterdam à Paris, ils ont trouvé une fréquence minimum à chaque fois plus forte en ville.

Il est rappelé que l’effet Lombard (chanter plus fort quand l’arrière-fond sonore est plus puissant) existe aussi chez les oiseaux urbains.

 Cela révèle une plasticité comportementale qui peut être une clé du succès en milieu urbain, dont l’insuffisance peut expliquer les effets négatifs exercés sur les communautés aviennes qui vivent dans les zones bruyantes des villes ou des bords d’autoroute.

21:28 Écrit par Fr dans urbanisation | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

Merci... ...de partager tes connaissances.
Tout ceci est très intéressant.
Amitié,Pierre.

Écrit par : Pierre | 19/06/2007

Il y a tous les jours... quelque chose à apprendre de la nature. Merci.

Écrit par : GHB | 19/06/2007

Il y a de moins en moins d'oiseaux, ils veulent se faire remarquer c'est tout! lol

Écrit par : Ophélie | 22/06/2007

Les commentaires sont fermés.