28/06/2007

Evolution des oiseaux de Bruxelles


Analyse des résultats 1992 - 2005 de la surveillance des oiseaux nicheurs "communs" dansla Région de Bruxelles-Capitale

Anne WEISERBS & Jean-Paul JACOB
Aves, 44/2 (2007): 65-79

 

On a trouvé 103 esp. pour l'atlas de Bruxelles 2000-2004 dont une dizaine d'exotiques.
Le terme "Bruxelle-Capitale" s'applique à une région de 160km2 environ qui déborde très largement du cadre strictement urbain. On y trouve en particulier une partie (16 km2) de la forêt de Soigne.

Méthode:  Indice Ponctuel d'Abondance (IPA) adapté au milieu urbain: nombre de stations limité et durée plus longue (15 mn) sans limite de distance de détection. 2 relevés par point (20/3-20/4 et 15/5-15/6) par bonne condition météo dans les 4h après le lever du soleil . 90 points retenus pour l'analyse, choisis pour représenter tous les milieux, mais pas tirés au sort. Seulement qq points en milieu fortement urbanisés.

Résultats (les variations sont données en % par an):
- 6 espèces - Ramier (12,5% des obs), Corneille (+ de 10%), Merle,Troglo, Biset, Mésange charbo - représentent au total plus de 50% des obs
- 10 esp en diminution dont 3 en baisse marquée : Més.boréale (-7,2%), R. verderolle (-10,9%) et le Verdier (-11,9%). Baisse plus modérée : T.turque, Fitis, Accenteur, Grive musicienne et le Merle. Par des mesures en présence/absence, baisse aussi très nette du Moineau (-12,3%) et un peu de l'Etourneau (-3,4%)
-12 esp en augmentation : Roitelet huppé (7,7%) et aussi Pic vert, Rougegorge, Mb, Charbo, Grimpereau et Corneille. L'augmentation du Biset (+12,6%) doit être prise avec prudence vue la difficulté  d'évaluer les effectifs de l'espèce. Les comptes en présence/absence donnent aussi une forte augmentation de la perruche (9,4%) et du Choucas (12,9%). Modérée chez la Mes. à longue queue (4,7%)
-8 esp stables: Ramier, martinet, Epeiche,Troglodyte, F. à tête noire, P.véloce,M. nonnette, Sittelle

- divergence ville/forêt : pour l'Accenteur et le Merle, baisse en ville mais augmentation en forêt de Soignes ; le P.véloce est stable en ville mais augmente en forêt; Grimpereau et Corneille en progression en ville(6,5% et 3,5%) et stables en forêt de Soigne.

Discussion :
- ce sont surtout les espèces cavernicoles qui se développent. Il y a très peu d'espèces nichant au sol ou tout près, et très peu de migrateurs (3 au long cours et 3 à moyenne distance)
- assez peu de granivores (baisse T. turque, Verdier et Moineau, faible effectif du pinson
- diminution des esp exigeantes en terme de milieu (M.boréale, R.verderolle, P.fitis)
- souvent tendances opposées entre Wallonie et Bruxelles (T.turque,Accenteur et dans l'autre sens Choucas et roitelet) ou stable dans l'une et variable dansl'autre.

21:01 Écrit par Fr dans régions urbaines | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.