31/05/2009

Comment le Merle est-il arrivé en ville ?

Independent colonization of multiple urban centres
by a formerly forest specialist bird species
Karl L. Evans, Kevin J. Gaston, Alain C. Frantz, Michelle Simeoni,
Stuart P. Sharp,Andrew McGowan, Deborah A. Dawson,Kazimierz Walasz, Jesko Partecke, Terry Burke and Ben J. Hatchwell

Proc. R. Soc. B (2009) 276, 2403–2410

Comment les espèces s'installent-elles en ville ? Deux idées se côtoient depuis longtemps : des phénomènes indépendants d'urbanisation (hypothèse défendue par L. Tomialojc à propos du Pigeon ramier) ou la conquête par "saut de puce" ("leapfrog model") d'une ville à l'autre de populations génétiquement différenciées, idée défendue par Luniak à propos du Merle.

 

Merle caniveau R-Lenoir fev05 red

Celui-ci peut vraiment être considéré comme urbanisé.....;-)


Le Merle a montré effectivement des différenciations génétiques entre populations urbaines et rurales (travaux de Partecke) qui semblaient donner raison à Luniak.
En capturant 30 merles dans chacune des 12 paires de stations(une rurale et une urbaine à chaque fois) réparties de la Tunisie à la Lituanie, on a fait l'analyse de 24 microsatellites a été faite .
La diversité génétique est significativement (mais modestement) réduite en milieu urbain, la perte d'allèles étant négativement corrélée à la date d'urbanisation de l'espèce (plus l'espèce s'est urbanisée récemment, moins elle a perdu de diversité génétique) mais aucune corrélation n'a été trouvée entre la perte de diversité et la distance géographisue du premier évènement d'urbanisation.
Les populations urbaines et rurales ne forment pas 2 groupes de populations séparées alors que les Pyrénées séparent 2 groupes de populations bien marqués.
Dans la partie nord comme dans le sud, les distances génétiques entre populations urbaines étaient supérieures à celles calculées entre populations urbaines et rurales.
Tout ceci remet en cause l'hypothèse du "saut de puce", la différenciation génétique entre population rurale et urbaine étant sans doute due à "l'effet fondateur"ainsi qu'à la plus grande sédentarité des merles urbains. La variabilité génétique des merles ruraux plus faible au sud des Pyrénées qu'au nord remet en cause le rôle d'accueil de la zone méditerranéenne pour cette espèce en période de glaciation.

22:22 Écrit par Fr dans urbanisation | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.