17/06/2007

Le régime alimentaire du Faucon crécerelle en ville

Le régime alimentaire du Faucon crécerelle à Paris

Thibault 1968 , Alauda, 71(1) : 82-83

Analyse des proies du couple de St Sulpice : 44 oiseaux contre 64 micrommammifères

 

Nidification du Faucon crécerelle en 1975 à Paris sur l'église St Sulpice

Baudoin 1976, Le Passer 12:78-88

Analyse de pelotes à Paris et en région parisienne : 40% d’oiseaux à Paris contre 2% en R.P., 57% de micromammifères contre 86,6% en R.P.

 

Approche du régime alimentaire du Faucon crécerelle (Falco tinnunculus) en milieu urbain (Paris intra-muros) et durant la période de reproduction

Quere JP 1990, Le Passer, 27 : 52-91

Sur plus de 1000 proies : 63,5% de mammifères (dont 75% de campagnols) et 32% d’oiseaux (95% de moineaux). Le pourcentage d’oiseaux augmente pendant la saison et devient dominant à partir de mai.

 

The kestrel (Falco tinnunculus L.) in Berlin: investigation of breeding biology and feeding ecology

Sonja Kubler,Stefan Kupko,Ulrich Zeller 2005, J Ornithol. 146: 271–278

A Berlin, 10 couples en nichoirs suivis de 2002 à 2004 (sur 200-250 couples environ sur le territoire de la ville-état).

Gradient très net du centre à la périphérie dans les restes de proies trouvées au nid: 70% d’oiseaux au centre contre 7% à la périphérie, les mammifères passant au contraire de 11% à 78%.

Les moineaux représentent 74% des oiseaux en centre ville, 42% à la campagne. A noter la présence dans la liste des proies de 13 Martinets (sur 540 oiseaux au total) et de 8 Perruches !